Projet de transformation de la gouvernance du CLA

Nous vous présentons aujourd’hui les travaux du CLA-GO, le résultat du comité qui a été formé suite à l’AGA du 14 avril 2016.

Un rappel historique

Le 14 janvier 2017 le Club Linux Atomic avait six années d’existence. En effet, le 14 janvier 2011 cinq personnes se réunissaient au Café Atomic dans Hochelaga-Maisonneuve et mettaient sur pied une association consacré à la promotion des distributions GNU/Linux et des logiciels libres. Rapidement, le nombre de personnes qui assistait à nos rencontres mensuelles augmentait et le café devenait trop petit pour s’y rassembler. Nous avons passé par quatre lieux de rencontre pour enfin aboutir à la Maison Notman notre lieu de rencontre actuel.

Une volonté de poursuivre nos activités sous une autre formule

À l’assemblée générale annuelle des membres du 14 avril 2016 le conseil d’administration fut reconduit avec le mandat d’établir un nouveau modèle de gouvernance – Consultez la résolution -.

Le 8 septembre 2016 une assemblée extraordinaire des membres a été convoquée avec comme thème Vers une auto-dissolution ou une mutation de notre association. Les membres ont choisi la mutation du CLA. Donc, de poursuivre l’existence de notre association sous une formule renouvelée.

Le CLA-GO

Lors de l’assemblée annuelle des membres du 14 avril 2016 le mandat a été donné au CA d’établir un nouveau modèle de gouvernance. Celui-ci s’est constitué en comité de travail. Le comité s’est donné le nom de CLA-GO. Le comité vous livre aujourd’hui le résultat de ses travaux. Il en résulte un organigramme de fonctionnement ainsi que des nouveaux règlements généraux.

Nous allons voir ci-après les principales modifications aux règlements ainsi que l’organigramme.

Nos valeurs

Vous trouverez ces valeurs dans les Buts de l’Association

Les membres

Au-delà d’une simple adhésion par un formulaire d’adhésion, nous avons voulu que les membres développent une  cohésion d’appartenance, de solidarité et de participation à notre association.

Nouvelles conditions d’adhésion des membres.

Comité de coordination

Avec des membres plus impliqués dans l’association, nous allons pouvoir formé un Comité de coordination pour la gestion des affaires du CLA. Nous délaissons le nom de conseil administration ainsi que les anciens titres de président, vice-président, secrétaire, trésorier pour une terminologie qui correspond plus à nos valeurs.

Pour tout savoir sur le Comité de coordination,lire la section des règlements généraux le concernant

Des règlements généraux au plus près de nos valeurs

Nous allons présenter pour fin d’adoption ces règlements généraux lors de l’assemblée générale annuelle qui va avoir lieu le 9 mars 2017. Vous allez recevoir d’ici peu un avis de convocation à cet effet.

Nous vous invitons prendre connaissance dès maintenant de ces Règlements généraux.

L’organigramme

Pour les explications concernant cet organigramme, il y a lieu de lire le projet des règlements généraux principalement l’article Comité de coordination.

Organigramme
Proposition du nouvel organigramme du CLA

Une association plus ouverte vers les autres

Jusqu’à aujourd’hui nous avons effectué nos rencontres entre nous dans le milieu du Libre, donc dans milieu fermé. Nous croyons qu’il faut tenir nos rencontres dans le milieu d’appartenance des personnes. Que ce soit dans les quartiers, les arrondissements, les associations, les groupes populaires, les bibliothèques, etc. Cessons de penser que les personnes vont venir à nous, allons vers eux.

Diversifier nos effectifs

En allant rencontrer les personnes dans leurs milieux, nous allons pouvoir diversifier la provenance de nos membres. Nous avons très peu de femmes qui assistent à nos rencontres ou qui sont membres de notre association.

Comprendre les problématiques actuelles

Nous vivons de plus en plus dans une société sous haute surveillance où nos informations personnelles sont mises en vente et deviennent de simple marchandise dans un monde marchand numérique. Nous pensons ici au GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) et NATU (Netflix, Airbnb, Tesla et Uber) ces nouveaux géants du numérique qui reposent sur des modèles économiques différents des GAFAM.

Devant ces phénomènes, il y a lieu d’informer nos membres et de leur fournir des outils de défense numérique et surtout de les aider à les utiliser. Nous pensons ici au chiffrement des données et l’utilisation de logiciels appropriés.

Conclusion

Impliquons-nous dans notre association et longue vie au CLA.

Lire hors ligne :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*