Revue de presse du CLA, semaine #5 de 2017

PresseLa revue de presse du CLA couvre l’actualité de la presse en ligne liée au logiciel libre, l’informatique et la technologie. Il s’agit seulement d’une sélection d’articles et non pas de prises de position du CLA.
 

Mozilla dissout son équipe dédiée aux objets connectés:
Mozilla vient de jeter définitivement l’éponge pour sa section dévolue aux objets connectés. Elle avait été créée dans la lignée de Firefox OS et en reprenait notamment ses technologies, avant de s’en débarrasser.

Batteries lithium : le soufre les rendra-t-il plus fiables??
Au MIT, des chercheurs suivent la piste de l’électrolyte solide pour fiabiliser les batteries au lithium et en réduire l’encombrement. Leurs travaux portent sur le soufre, selon eux un bon candidat.

Backblaze fait le point sur les pannes de plus de 70 000 disques durs:
Backblaze vient de publier son rapport sur les pannes de disques durs qu’il a constaté en 2016 dans ses datacenter. Avec plus de 73 000 HDD en activité, cela permet de dresser un état des lieux intéressant.

Piratebox et Biblioboite:
Une PirateBox est un dispositif électronique souvent composé d’un routeur et d’un dispositif de stockage d’information (clé usb, disque dur), créant un réseau sans fil qui permet aux utilisateurs qui y sont connectés d’échanger des fichiers anonymement et de manière locale.

Mozilla milite pour la sauvegarde de l’Internet, menacé de toute part:
La fondation vient de publier son premier « bilan de santé de l’Internet », un rapport censé alerter les Internautes sur les dangers qui guettent la Toile.

Dropbox justifie la soudaine réapparition de fichiers supprimés sans vraiment convaincre:
Des fichiers supprimés depuis des années par des utilisateurs de Dropbox sont soudainement réapparus sur leurs comptes. La plateforme de stockage de données se défend en évoquant une défaillance de métadonnées.

Si on laissait tomber Facebook?
Salim Virani a pris la peine de réunir et classer le très grand nombre de « petites » atteintes de Facebook à notre vie privée. Ce n’est donc pas ici une révélation fracassante mais une patiente mise en série qui constitue une sorte de dossier accablant sur Facebook et ses pratiques avouées ou inavouables.

 
On vous souhaite une bonne lecture!

Stef20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *