Compte-rendu de la rencontre du CLA: 16 août 2012

Maison NotmanVoilà une rencontre comme je les aime. Beaucoup d’animation et de bons débats. Nous étions seulement douze à cette rencontre, mais les participants se sont impliqués dans les discussions. C’est André Faivre qui agissait comme animateur de la rencontre. Belle performance, André !

Trisquel, une distribution totalement libre

Logo de TrisquelBenjamin Rochefort nous a présenté cette distribution avec brio et il a été le premier a se servir de notre nouvelle télécommande de présentation sans fil. Cette distribution a suscité beaucoup de questions de la part de l’assistance.

Trisquel fait partie des rares distributions GNU/Linux approuvées par la Free Software Foundation (FSF), pour son adhésion sans compromis aux valeurs de liberté logicielle telles que définies par Richard Stallman et la FSF.

Trisquel est un système d’exploitation libre (respectant les quatre libertés au sens strict précisées par la FSF), dérivé d’Ubuntu, et proposant deux déclinaisons, une destinée à l’éducation et l’autre aux petites entreprises.
Selon la présentation par le site Framasoft, « c’est peut-être la distribution 100 % libre la plus aboutie. »

Originaire de Galice, en Espagne, le système est utilisable dans de nombreuses langues (grâce aux sources Ubuntu), mais les éléments spécifiques sont traduits en anglais (par défaut), basque, catalan, chinois, français, galicien, hindi, portugais et espagnol (castillan).
Ce système d’exploitation est distribué aussi en CD autonome (live-CD) ce qui permet de le tester et de vérifier la compatibilité technique du système.

Voici le diaporama de la présentation de Benjamin réalisé avec Impress de LibreOffice.

Comment faire adhérer les nouveaux aux logiciels libres

Guy Bernard a animé un débat à savoir qu’elle est la meilleure stratégie à utiliser pour faire adhérer les nouveaux aux logiciels libres.

  • Leur faire adopter des logiciels libres sous Windows ;
  • le double amorçage avec Windows ;
  • ou carrément un système d’exploitation GNU/Linux ?

Cela a donné lieu à des interventions passionnées. Il s’est dégagé de ce débat les points suivants :

  • Répondre à leurs besoins en informatique ;
  • Les informer qu’ils peuvent conserver leur ordinateur actuel sans en acheter un nouveau plus performant ;
  • Le changement apporte des craintes pour certaine personnes : les sécuriser par des exemples concrets ;
  • Ne pas utiliser un langage de « geek ».

Une valeur ajoutée à nos rencontres : le ClaLab

LabPierre Beaudry présente la formule des ClaLab : des laboratoires expérimentaux de pratiques et de développements d’habilités dans l’univers GNU/Linux.

Il cite en exemple la préparation d’une clé USB avec multiples amorçages (Live-USB) de différentes distributions Linux, avec Grub 2 comme logiciel d’amorçage. Cette clé USB pourrait aussi comprendre différents utilitaires d’entretien et de réparation d’un système Linux. Chaque participant apporte son ordinateur portable et un animateur aide les participants à faire la clé USB. Cette même clé pourrait être utilisée pour l’installation et démonstration de distributions Linux.

La majorité des participants sont d’accord pour mettre en marche des ClaLab. Nous invitons les personnes qui veulent animer un ClaLab de présenter leur projet en utilisant le formulaire de la page suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*