Nétiquette : un code d’éthique pour Internet

NétiquetteFusion des mots anglais Net (Internet) et Étiquette (Éthique), la nétiquette est un code d’éthique des règles à appliquer sur Internet. C’est l’ensemble des conventions de bienséance et de savoir-vivre régissant le comportement des internautes dans le réseau, notamment lors des échanges dans les forums ou par courrier électronique. C’est également une charte qui définit les règles de conduite et de politesse recommandées sur les premiers médias de communication mis à disposition par Internet. Le document officiel définissant les règles de la nétiquette est la RFC 1855, diffusé en octobre 1995.

Nous recevons un nombre de plus en plus croissant de courriels avec le lot de problèmes reliés à ce mode de communication : spam, virus (pour linux ?), messages inutiles, etc… J’ai remarqué que plusieurs personnes utilisent le courriel sans respecter les règles de savoir vivre et de respect de la vie privée. Ce matin, j’ai vécu ce problème et je me suis dit : il est temps d’écrire un article sur le sujet.     

Envoi en nombre de courriels

Certains internautes lorsqu’ils expédient un courriel à plusieurs personnes insèrent les adresses (quand ce n’est pas le carnet des contacts au complet) dans le champ À (To en anglais). En procédant ainsi, l’ensemble des correspondants voient les adresses de toutes les personnes. Bien souvent elles ne se connaissent pas entre elles. Voilà un geste d’impolitesse, d’indiscrétion et de non respect de la vie privée. La confidentialité en prend un coup. Et si par hasard 50% de ces correspondants font parvenir le même courriel à tous les amis du carnet contact, par la fonction faire suivre, voilà que votre adresse est devenue presque publique.

Insérer des adresses de courriel dans les bons champs

Cc (pour Copie carbone – en anglais Cc pour Carbon copy – ) cela a le même effet que le champ À, tous les correspondants voient les adresses des autres.

En utilisant Cci ( pour Copie carbone invisible – en anglais Bcc pour Blind Carbon Copy -) le destinataire ne voit pas dans l’en-tête la liste des personnes. Pour ce champ, les adresses demeurent cachées à la vue de vos correspondants. C’est de cette façon que le Club Linux Atomic fait parvenir ses courriels en nombre. Utilisez le champ Cci ou Bcc en anglais lors des envois en nombre.

Les documents joints

Plusieurs personnes, dans le cadre de trouvailles sur le Web, font parvenir des documents joints à leurs courriels. Exemples : photos, vidéos, fichiers de présentation, feuilles de calcul, etc… Le danger avec ce type d’envoi, c’est que ces documents peuvent déclencher des virus ou des scripts malveillants lors de leur ouverture en plus d’augmenter votre espace d’entreposage.
La meilleure façon de procéder est d’entreposer sur le Web (in the cloud) ce type de documents. Il existe plusieurs services gratuits. Vous insérez les hyperliens dans le corps de votre courriel.

Pour les photos, voici des services gratuits : Flickr, Picassa. Il y en d’autres. Une simple recherche avec l’incontournable Google pour les découvrir. Pour les vidéos, YouTube. Les autres documents : je conseille Google Docs qui accepte la plupart des formats, mais il y en d’autres.

Découvertes, trouvailles et états d’âme

Certaines personnes nous font parvenir par courriel leurs coups de coeur. Et nous voilà engagés dans un programme de lecture. Sans compter les rappels pour vérifier si on a eu le temps de les lire et en plus il faut donner nos commentaires. Un conseil : utilisez les médias sociaux. Il y a pour cela les blogues, identi.ca, Twitter, Facebook, etc… En mettant vos coups de coeur sur le Web, vos correspondants pourront vous suivre et même vous inscrire dans leur agrégateur de flux RSS.

Je n’ai traité dans cet article que du courriel.  Pour en savoir plus, voici les liens externes.

La nétiquette sur Wikipédia
La nétiquette officielle (RFC1855) traduite en français et l’original en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*