Système d’exploitation anonyme Whonix version 8

Whonix logoWhonix est un système d’exploitation qui met l’accent sur l’anonymat, la confidentialité et la sécurité. Il est basé sur Tor, Debian GNU/Linux et la sécurité par l’isolement. Les fuites DNS sont impossibles, et même des malwares avec des privilèges root ne peuvent pas trouver l’IP réelle de l’utilisateur.

Whonix se compose de 2 machi­nes vir­tuel­les. La pre­mière appelé Whonix-Gateway fait tour­ner Tor et tient le rôle de pas­se­relle vers le net. La seconde appelé Whonix-Workstation est celle que l’uti­li­sa­teur aura devant les yeux et a la par­ti­cu­la­rité d’être tota­le­ment isolée sur le réseau. Seules les connexions à tra­vers Tor sont pos­si­bles.

La première version de Whonix date d’octobre 2012 soit quelques mois avant les révélations de Snowden concernant la NSA. La compatibilité entre les versions Whonix 7 et Whonix 8 n’est pas assurée. Vous devrez télécharger manuellement les nouvelles images.

Stream isolation

La version 8 vient de sortir, le 27 février 2014.

Amis testeurs, vous pouvez participer aux tests des nouvelles versions et faire vous-mêmes le build à partir du code source disponible sur GitHub.

L’auteur Patrick Schleizer a lancé une campagne de dons pour pouvoir financer le développement de ce projet et pouvoir en vivre car il bosse à plein temps là-dessus.

Il reste encore du travail et vous pouvez rejoindre ce projet pour :

  • traduire la documentation ;
  • si vous maîtriser le scripting bash, il y a différentes manières de rendre Whonix encore plus sûr ;
  • héberger les machines virtuelles sous forme de miroir sur votre serveur ;
  • pour le wiki, il y a besoin d’aide en CSS, HTML, MediaWiki, WordPress, Web design.
Consultez la source | Article initialement publié sur Linuxfr.org
sous licence Creative Commons By-Sa | Auteur : Jean Elchinger |

3 commentaires

  1. Très très intéressant cet OS.
    Je ne savais pas qu’il existait. Je vais de ce pas l’installer sur un slave pour un peu voir son comportement.
    La communauté derrière est-elle grande ou est-ce le fruit de quelques illuminés ? lol

    Merci

  2. Bonjour,
    Je suis toujours de plus en plus en admiration face aux articles affichant une telle certitude sur l’anonymat à travers un nouvel OS dont personne ne saurait dire aujourd’hui s’il est totalement isolé et protégé à 100% des menaces et surtout de ses « créateurs » 🙂

    Réfléchissez une seconde ! Croyez-vous qu’un OS tout neuf peut survivre sans transmettre un minimum d’information sur l’utilisateur ?

    Il serait opportun de le tester en profondeur avant d’affirmer quoi que ce soit 🙂

    Salutations.

  3. @Octopus,

    L’auteur de cet article et moi même n’avons JAMAIS affirmé que l’utilisation d’un OS comme Whonix protégeait a 100%. Nous accusé de prétendre ceci est donc une accusation totalement gratuite de votre part! Et de plus il est difficile de cacher des backdoors dans du logiciel libre sans se faire prendre!

    Le simple fait d’être connecté a Internet ou sur un réseau locale même sans passerelle internet est un risque. Whonix ou tout autre OS du genre ne fait qu’augmenter la sécurité et nous avons jamais prétendu autres choses que ceci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*