Justice : La Nouvelle-Zélande bannit les brevets sur les logiciels

Brevet logicielAprès cinq ans de débats, la Nouvelle-Zélande vient d’interdire les brevets sur les logiciels. Malgré le lobby intense de quelques gros éditeurs de logiciels, les députés néo-zélandais ont su résister à leurs pressions. Cela nous rappelle l’épisode de 2005 en Europe.

Malheureusement, en Europe, certains veulent réintroduire les brevets sur les logiciels avec la complicité de l’OEB qui n’hésite pas à primer un brevet logiciel en violation de la législation.

La nocivité des brevets sur les logiciels n’est plus à démontrer. Il suffit de lire par exemple le mémoire de Jérémie Zimmerman ou les dossiers de François Pellegrini et ses sous-rubriques pour s’en convaincre.

Peut-être faut-il aussi se poser la question :

À quoi servent les brevets ?

Consultez la source | Article initialement publié sur Linuxfr.org
sous licence Creative Commons By-Sa | Auteur : Pierre Jarillon |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*