Ma retraite temporaire indéfinie

Messieurs

et Madame(s) quelques fois,

Je conscrits toutes les périodes que je peux de mon agenda dans une mobilisation générale vers le développement accéléré de mon entreprise (conception, réalisation et émission de monnaies métalliques). Je suis en retard de plusieurs années et je suis pressé : j’aurai 65 ans ce mois-ci et j’ai besoin de fric pour réaliser plusieurs projets avant d’avoir 100 ans.

On me dit assis sur une mine d’or : c’est vrai et il était grand temps il y a 5 ans (lors du premier réveil) et l’an dernier (lorsque je suis sorti du lit de ma routine) quand j’ai décidé de m’y mettre. J’ai commencé par m’associer des collaborateurs, on a ouvert le chantier et maintenant je dois me consacrer à la machinerie nécessaire (presque toute informatique) : certificat TLS (le nôtre : mon deuxième), boutique en ligne, bourse de vente de nos produits (MQX), comptes-clients, base de données (clients, produits, marché, stocks, etc.), blogue, site-Web, etc.

J’ai déjà démissionné (ou considérablement réduit) de 4 engagements (récupéré 20 heures par mois) et c’est au tour du second jeudi mensuel.

Mais il est possible que celui qui a pris en charge les solutions informatiques sécurisées de mon entreprise à partir de sa Bretagne plus ou moins ensoleillée finisse enfin par se décider de se joindre au CLA (en ligne bien sûr) : vous n’y perderiez rien, étant donné ses compétences et mes connaissances limitées.

Je vous souhaite une année 2013 dynamique, beaucoup de nouveaux membres et je ferai le point de ma situation à la veille de 2014. Par contre, je continuerai, bien sûr et avec plaisir,  à vous visiter en ligne.

Katalinux

PS : Si personne n’arrive à le stopper, Hydroquébécor est en train d’enfermer le Québec dans un réseau de capteurs et d’émetteurs (ses compteurs-poisons-espions) nuisibles pour la santé de plusieurs, intrusif dans la vie privée des maisons et très risqué pour nos comptes bancaires ou nos poches. Et tout ça dans un incroyable et assourdissant silence médiatique. Gougoulez « REFUSE » et vous verrez !

 

Photo du profil de Katalinux

Katalinux

Je suis arrivé au CLA en octobre 2011 à la suggestion de Jean-Marc, notre président actuel (2013). Avant tout pour me familiariser avec l'environnement GNU/Linux et améliorer ma perspective et ma prospective. Je ne suis pas personnellement un utilisateur de logiciels GNU/Linux mais le réseau et les machines dont je suis propriétaire et directeur depuis 2003 fonctionnent totalement en GNU/Linux depuis 2010 et mes collaborateurs techniciens sont des professionnels de l'informatique GNU/Linux. Le CLA m'aide donc à mieux collaborer avec eux. Je leur refile beaucoup d'informations recueillies au CLA et j'espère un jour qu'ils pourront contribuer de temps en temps au CLA. Je suis donc plus intéressé aux dimensions « serveur », « service » et « réseau » qu'à la gestion et à l'opération des ordinateurs personnels. La spécialité de nos services -- et donc mon champ d'intérêt particulier -- est la sécurité des données hébergées et transmises, l'anonymat et la protection de la vie privée sur le Web. Pour nous c'est une «religion » et un engagement, pour nos clients et nos usagers historiques c'est souvent une question de liberté et de survie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*