Démonstration bluffante du projet DirectFB

DirectFB logoLe projet DirectFB vise à fournir une bibliothèque graphique pour avoir une interface graphique, sans serveur X en utilisant le «framebuffer linux».

La version 1.6 de DirectFB se faisant attendre, l’équipe de développement publie une vidéo de démonstration de la prochaine version.

Le fait que X11 soit lourd est un problème dans l’informatique embarquée.

Ce défaut de X.org avait été soulevé par les développeurs de Wayland pour promouvoir leur projet.

L’avantage du framebuffer dans l’embarqué avait été soulevé par le projet MokoTouch, proposant une des interface les plus fluides pour le FreeRunner.

DirectFB est un projet qui a débuté il y a bien longtemps et est aujourd’hui mature. L’équipe de développement explique que cette vidéo a été faite en faisant tourner dix programmes calculant leur propre rendu en même temps (en plus du gestionnaire de fenêtres). Pour cela, elle a utilisé un ordinateur de bureau avec un processeur Intel Quad Core cadencé à 3,4 Ghz et 8 Go de RAM pour stocker les 4,6 Go de fichiers multimedia.

Les développeurs insistent sur le fait que le rendu graphique était calculé de manière logicielle. D’après eux, la même démonstration technique pourrait être faite sur un appareil avec un processeur à 1Ghz prenant en charge l’accélération graphique matérielle. Ils prennent le pari de refaire la même démo sur le Raspberry Pi.

Consultez la source | Article initialement publié sur linuxfr.org sous licence Creative Commons | Auteur : Niniryoku |
Lire hors ligne :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*