Déjà Dup, la sauvegarde d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot

Déjà Dup est l’outil de sauvegarde installé par défaut dans la dernière version d’Ubuntu. Cette interface graphique de duplicity est d’une simplicité déconcertante et permet de façon très intuitive de sauvegarder l’intégralité de son dossier home, ce qui s’avère très utile lorsque que comme moi on utilise régulièrement des Live-USB et que l’on ne souhaite pas passer huit jours à reconfigurer chaque clé que l’on crée.

En effet, lorsque je démarre pour la première fois sur une nouvelle clé, je commence par installer les quelques applications manquantes que j’utilise au quotidien puis je connecte le disque dur externe sur lequel j’ai archivé ma précédente sauvegarde et enfin j’ouvre Déjà Dup (que l’on trouve dans les Paramètres système).

Je choisis alors de restaurer les fichiers d’une sauvegarde précédente.

J’indique l’emplacement de mon dossier de sauvegarde et je lance la restauration. Une fois cette dernière terminée, je redémarre mon système afin de retrouver mon bureau habituel, mes documents, mes paramètres,…

Pour lancer une nouvelle sauvegarde, la démarche est exactement la même :

  • Ouverture de Déjà Dup
  • Choix de l’emplacement du dossier de sauvegarde

  • Lancement de la sauvegarde

Parmi les nombreux avantages de Déjà Dup, vous pouvez choisir de :

  • Crypter les sauvegardes
  • Planifier des sauvegardes automatiques
  • Récupérer les données sauvegardées à une date précise
  • Sauvegarder vos données sur Ubuntu-One
  • Ignorer certains dossiers lors de la sauvegarde
Les sauvegardes sont compressées et chaque nouvelle sauvegarde n’enregistre que les parties modifiées des fichiers.
Si vous utilisez une version d’Ubuntu antérieure à la 11.10, Déjà Dup est disponible dans la logithèque. Pour l’installer en ligne de commande, il suffit d’ouvrir un terminal et d’entrer :
sudo apt-get install deja-dup
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les pages deja-dup et duplicity de la documentation Ubuntu-fr.
Amusez-vous bien

[Article initialement publié sur Clapico’s Blog sous licence Creative Commons | Auteur : Claude Picot]
Télécharger l'article ==>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>