De MeeGo à Tizen, on n’est pas sorti de l’auberge

Oui, Android est intéressant mais il n’est pas libre totalement et il n’est pas facile de le personnaliser. De plus, il est impossible de l’installer en double amorçage (dual boot) alors il faut faire attention à son choix lorsque on veut se procurer une tablette,  un netbook ou un téléphone intelligent et si l’on veut en modifier les paramètres.  Voici un arcticle, de mart-e, très intéressant sur un système plus libre.

J’ai toujours considéré MeeGo comme un projet génial : un système d’exploitation avec un noyau Linux compatible pour netbooks, smartphones, télévisions et mêmes ordinateurs de bords dans les bagnoles, le tout en étant plus libre qu’Android (qui ne l’est pas vraiment).

Seulement voila, MeeGo tarde, tarde trop. Quand on voit Android qui gagne en popularité à une vitesse grand V avec plus de 500.000 activations par jours, on se dit qu’inverser la tendance n’est pas gagné. De son coté MeeGo sort quelques appareils discrètement à gauche à droite, un petit portage bancale par-ci par-là. Nokia (qui était à l’origine du projet avec Intel) a bien lancé le premier smartphone MeeGo il y a quelques mois, mais le résultat est un rien décevant.
Techniquement le N9 semble excellent, les gens semblent unanimes là dessus mais voila : Nokia a signé avec Microsoft pour faire des Windows Phone, le téléphone ne sera vendu que dans une poignée de pays donnant l’impression que ce dernier essaye d’étouffer l’appareil (mais ce n’est que suppositions de ma part), l’OS (Harmattan) n’est pas un MeeGo mais une instance de MeeGo.

Donc Nokia a tourné la page et Intel se désintéresse. Sur MeeGoFrance, on y est pas allé par 4 chemins : MeeGo est condamné ! Et voila il y a deux jours, la nouvelle est tombée sur le blog de MeeGo avec un article What’s next for MeeGo : le projet MeeGo est abandonné pour faire place à Tizen, né de la fusion de MeeGo et LiMo.
Si, comme moi, vous n’aviez jamais entendu parler de LiMo, il s’agit d’un projet consistant à créer un système d’exploitation ouvert pour téléphones portables basé sur un noyau Linux.

MeeGo+LiMo = Tizen

Pourquoi cet abandon de MeeGo ? L’avenir est au HTML5 avait dit Mozilla avec B2G, GTK 3.2 supporte maintenant l’HTML5 et maintenant MeeGo le répète : il faut se baser sur les standards du web. Les apis de MeeGo étaient trop rigides pour être correctement adaptées à ce changement et il était donc préférable de recommencer depuis le début.

Finalement est-ce que Tizen est une bonne nouvelle ? Beaucoup d’efforts pour rien ? Je ne sais pas, il faudra encore attendre un peu. Et oui encore attendre. J’ai le sentiment profond qu’on nous prend pour des poires et commence à pousser le bouchon un peu loin. L’on va de déception en déception avec MeeGo et il faudra maintenant convaincre tous les développeurs et partenaires de se concentrer sur ce nouveau projet. Ce n’est pas gagné.
D’un autre coté, il peut être bon de prendre un nouveau départ quand le projet actuel n’est satisfaisant. Le choix des technologies web me semble une bonne idée également. Et j’aimerais vraiment (mais vraiment) avoir enfin un système mobile digne de ce nom, libre et indépendant de grosses compagnies.

Bon allez assez discuté, on se donne rendez-vous en Q1 2012 pour une première version et Q2 2012 pour un premier appareil, si tout va bien…

[Article initialement publié sur mart-e sous licence Creative Commons]

11 commentaires

    • Il y a différents types de licences Creative Commons. Pour certaines l’on doit reproduire à l’identique. Pour les fautes d’orthographe, j’imagine que l’on peut corriger. C’est comme un bug en informatique.

  1. C’est vrai que Android est pas 100% libre mais c’est déjà mieux que Micro4oft et Apple avec leur OS propriétaire. Pour ce qui est de Meego j’espérais depuis longtemps le voir plus populaire mais ça jamais vraiment décollé et là que Nokia l’a abandonner au profit de Windows phone c’est pas pour aider. Pour Tizen j’espère que ça seras mieux.

    • Le problème avec le double amorçage pour les systèmes Android est que souvent c’est pas des PC et donc on pourras jamais avoir la souplesse qu’on as sur un vrai PC. C’est pas du tout une question de libre ou non mais de hardware et l’OS peut être charger dans une mémoire ROM et donc tu pourras jamais faire ce que tu veux avec. Ce genre de tablettes est généralement avec un chipset ARM.

      Il existe des tablettes qui sont des vrais PCs mais elles viennent pas avec Android et souvent ne sont pas populaire et donc plus difficile a trouver.

      Principalement ce qui est pas libre sur Android est est les applications Google et l’interface graphique pourrais l’être ou non selon les fabricants d’appareil mobiles. Plusieurs utilisent pas l’interface native venant avec Android et c’est ça l’avantage du libre (avantage pour les fabricant aussi) 🙂

  2. Merci de l’éclairsissement et en effet je n’ai pas de tablette je n’ai que mon téléphone intelligent sous Android et je pense rester avec des Pc et il y le netbook qui se transforme en tablette le EPCT10MT-E27J de asus, mais comme tu le dis il est sous Micromou oups (microsoft) oui comme tu le dis si bien en final un avantage

    • Si c’est un Windows de PC et non un windows mobile, donc sûrement que tu pourras y mettre ton Linux en espérant que tout le matériel soit supporté. Mais a l’instant que c’est du Arm avec un Android ou windows mobile/phone oublis ça 😉 Moi non plus je trouve handicapant de ne pas pourvoir faire ce que je veux de ma « machine ».

      • Steph c’est fait j’ai trouvé, négocier et fait la transaction… tu verras sans doute mon nouvel outil de travail et d’auto apprentissage du Gnu/Linux que je viens d’acquérir qui remplacera mon bon vieux Netbook acer qui me servira comme back-up au cas ou mais qui est encore bien malgré que je perçois le commencement du manque d’espace de stockage interne 8 Go cela commence à être très limite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*