Oh les beaux jours!

Oh! Les beaux jours!Le présent billet, qui prend pour prétexte de présenter un compte rendu de la rencontre du 17 juin 2010, ne constitue en aucune sorte le point de vue officiel du Club Linux Atomic. Si par consensus nous nous entendons pour mettre en place des lignes directrices quant à la teneur et à la qualité de ce blogue, nul n’a été désigné pour être le porte-parole officiel du Club Linux Atomic (du moins, jusqu’à maintenant!). Les réflexions ci-après ne représentent donc que mon humble opinion. Mais j’invite tout le monde à les commenter, à les contredire ou à les enrichir. Le blogue, c’est aussi à ça qu’il doit servir: n’ayons pas peur de débattre.          

Le 17 juin dernier, nous avons tenu notre première rencontre selon les nouvelles heures, de 18 à 20 h. Cette plage horaire a été décidée afin d’accommoder le plus de gens possible, comme nous en avions convenu après avoir consulté tous ceux qui se sont présentés à l’occasion de l’évènement Lucid Lynx, le 20 mai dernier.

Cette célébration de la version 10.04 d’Ubuntu avait été l’occasion de rejoindre plusieurs adeptes de longue date d’Ubuntu aussi bien que des convertis récents et de simples curieux, et de faire connaître notre modeste club et son très accueillant et très vintage «siège social», l’Atomic Café.

Nous étions donc, jeudi dernier, une douzaine d’intéressés, de tous horizons et intérêts. Dérogeant à notre habitude de nous réunir autour d’un thème décidé d’avance, ce fut une rencontre informelle, question de faire connaissance avec ceux qui se joignaient à nous pour la première fois et de découvrir les attentes de chacun quant à ce que devrait le Club Linux Atomic. Car ce regroupement d’adeptes de l’informatique libre n’a qu’un but: devenir ce que tous désirent qu’il soit.

Pour moi, l’heureuse surprise a été de constater que nous étions en majorité des utilisateurs «ordinaires», certes décidés à s’affranchir de la logique des systèmes propriétaires, mais avançant souvent à pas incertains sur des terres qui restent à déchiffrer. De constater la diversité des attentes, des buts recherchés, des contributions et des expériences à partager. De constater que nous ne formions pas un groupuscule de geeks hermétiques, au contraire.

Qu’il y ait des gens plus expérimentés que d’autres, qui peut s’en plaindre? Tout le monde en bénéficiera. Mais l’apport de gens qui n’ont pas toutes les réponses, mais qui étendent la pratique de l’informatique libre sur des terrains insoupçonnés est non moins essentiel à tous. Un groupe qui ressemblerait à une classe d’élèves assistant passivement à des cours magistraux n’est pas souhaitable. Les buts et projets que quelques-uns ont présentés, par les horizons qu’ils ouvrent, nous ont montré qu’il n’y a pas de solutions toutes faites qu’il suffit de professer et invitent tout un chacun à contribuer à construire une pratique du logiciel libre qui soit enrichissante tant pour ceux qui cherchent que pour ceux qui trouvent.

Habitués que nous étions à échanger à quatre ou cinq, le doublement des effectifs ce jeudi-là et le fait que la rencontre n’avait pas de ligne directrice ont fait en sorte que par moments, ça a été à mon avis quelque peu cacophonique et désordonné, et les échanges se faisant parfois par petits groupes d’intérêt n’ont pas profité à tout le monde. Normal, nous faisions connaissance!

Mais c’est aussi ce qui me fait croire que si nous organisons nos rencontres à tour de rôle sur l’un ou l’autre des sujets et des projets qui ont été amenés ce jour-là, le club a de beaux jours devant lui. De cela, j’en suis persuadé. Il appartient à chacun de faire valoir son point de vue et d’inviter les autres à l’enrichir. Dans la foulée, n’hésitez donc pas à commenter mes propos comme à suggérer des thèmes, vos thèmes, pour les prochaines rencontres.

Lire hors ligne :

3 Comments

  1. Gilles Thouin

    Salutations à tous les atomiciens.

    J’ai été enchanté de ma première participation à la rencontre du club Linux Atomic. Le lieu de rencontre, l’atmosphère, la qualité des gens présents, le déroulement de la réunion. Mon seul regret c’est de ne pas avoir su mémoriser, les noms de tous les participants. Je me souviens cependant de chacun des participants. À ma gauche, je crois que c’était Gilbert, je me demandais si c’est le Gilbert qui intervient assez fréquemment sur la liste Ubuntu. À sa gauche, un employé de la commission scolaire de Montréal, qui a des projets d’implantation de Linux dans son milieu. À la gauche de celui-ci, le monsieur de Radio-Canada, qui s’occupe d’une bonne oeuvre et qui voudrait promouvoir le logiciel libre à Radio-Canada.. Suivi du président de la réunion, en charge du blog, partisan de WordPress. Puis à sa gauche je vois un monsieur bien sage, qui parle peu, mais qui suit la conversation avec attention. Il prend la parole à son tour, mais intervient peu dans la conversation. A sa gauche, celui qui m’a accueilli et m’a invité à me joindre au groupe. Volubile et expressif, il a des coups de coeur qu’il contient avec difficulté, tellement il souhaiterait nous en entretenir. A sa gauche, Jacques, à l’extrémité de la table qui me rassure sur mon niveau de compétence plutôt faible. Et finalement à ma droite, entre Jacques et moi même, un monsieur qui semble avoir beaucoup d’expérience sur les réseaux. En tous cas, il n’hésite pas à tenter des expériences. J’en oublie peut-être deux puis que le compte rendu parle d’une douzaine. Ah, oui je vois une personne se joindre à nous un peu plus tard. Il est un peu à l’écart entre le monsieur de Radio-Canada et celui de la CECM, si ma mémoire est fidèle.

    Je n’assisterai pas à la réunion des mois d’août et septembre puisque je quitterai le pays le 31 juillet, pour ne revenir que le dix octobre. Ce pendant je suivrai, grâce au blogue, l’évolution du club Linux Atomic. Je n’ai pas encore découvert tous ses secrets. Je croyais y trouver les noms des participants à la dernière réunion et peut être leurs coordonnées pour pouvoir communiquer avec eux. Je crois bien m’être abonné, mais je n’en suis pas certain.

    J’aurais aimé pouvoir communiquer avec le sympathique monsieur qui m’a accueilli, je crois bien qu’il serait en mesure de répondre à plusieurs de mes interrogations sur l’installation de Lucid et les outils à notre disposition comme le blog, le forum, la liste, le calendrier, l’aide etc.

    Je serai là le troisième jeudi d’octobre.

    Cordiales salutations.

    Gilles Thouin

    1. C’est moi Guy, alias LoupDeVille qui a eu le plaisir de vous acceuillir parmi nous lors de la rencontre, Oui, je suis un passionné de Gnu/Linux et du logiciel libre. Qui à comme trait marquant de ma personnalité, que vous avez relever avec justesse ce trait de ma personne. Malgré bien des effort non couronner de succès, j’essais tout de même de contrôler cet excès d’enthousiasme. au plaisir de vous revoir dès que possible pour vous.

      1. Gilles Thouin

        Guy, je voudrais avoir ton adresse courriel. Je voudrais communiquer avec toi. Pourrais-tu me faire parvenir tes coordonnées par courriel, à : gthouin@laposte.net.

        Tu peux aussi me joindre au 450-444-1149 ou sur mon cellulaire au 514-774-0009.

        Cordiales salutations.

        Gilles Thouin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*