Le projet Diaspora : un réseau social décentralisé

Il ne faut jamais abonner l’espoir que le logiciel libre parvienne un jour à s’imposer comme l’élément majeur sur le web. En fait foi, le projet Diaspora (lire le billet de ReadWriteWeb France). Le projet Diaspora est un anti Facebook : un réseau social décentralisé. Personnellement, je donne mon appui à ce projet. Lâchez toutes activités et allez lire ce billet et visionnez la video.

Télécharger l'article ==>

2 réflexions au sujet de « Le projet Diaspora : un réseau social décentralisé »

  1. Gilbert

    Ça me fait penser à Movim, un autre projet de réseau décentralisé dont Vanaryon a parlé sur son blogue (http://bit.ly/aPdrpc).Si le logiciel libre ne s'impose pas sur le réseau des réseaux, si le Web devient privatif, et c'est ce que veulent obtenir les majors de l'ACTA: un Big Brother qui oblige à tout breveter pour tout contrôler, ce sera la mort du libre (http://bit.ly/ay8mQt)(Un lien en français, un lien en angais. Équitable, non?)

  2. LoupDeVille

    Moi je suis sur facebook, mais je n'ai pas rien de vraiment très personnel la dessus même si cela paraît en contradiction avec l'essence même du site. Je trouve qu'il y'a beaucoup de bois mort " des applications perte de temps et qui embarrasse le système à mon humble avis en plus la sécurité du site je ne m'y sens pas à l'aise plus qu'il faut et je vais sur ce site pour ne pas perdre contact avec certaines personnes mais je trouve que de se mettre amis avec des gens avec qui je n'ai aucune affinité a fin de ne pas froisser des susceptibilités cela dérange ma quiétude coutumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>